Les paiements mobiles, où en est-on?

Ces derniers temps il y a eu beaucoup d’évolutions autour des paiements mobiles et des paiements sans contact. En tant que kinésithérapeute vous souhaitez évoluer et vivre avec votre temps, mais de quoi s’agit-il et comment s’installerait ce système de paiement dans votre cabinet?

Dame avec son smartphoneNous allons commencer par vous expliquer la différence entre les paiements mobiles et les paiements sans contact. Le paiement sans contact signifie que vous n’avez pas besoin d’insérer votre carte bancaire dans le terminal pour pouvoir effectuer une transaction. Si vous avez une carte bancaire plus ancienne, votre carte ne sera probablement pas équipée de cette technologie. Sur les cartes plus récentes vous reconnaîtrez le signe WiFi qui indique la possibilité de payer sans contact. La technologie qui rend cela possible s’intitule le NFC, Near Field Communication. Il suffit donc de présenter votre carte près du lecteur pour pouvoir payer.

Les paiements mobiles sont toutes les transactions que vous effectuez au moyen de votre téléphone portable. Ceci est déjà  possible depuis quelques années grâce aux applications des banques, mais grâce à l’intégration des puces NFC dans les Gsm ces dernières années nous avençons encore d’un pas. Le NFC dans votre portable vous permettra de vous débarrasser de votre carte bancaire et de payer avec votre téléphone. Notez que seulement 2 entreprises sur 3 disposent de la technologie NFC en Belgique. Les appareils sont déjà équipés pour cette évolution, mais les gens ne suivent pas encore.

Par ailleurs, vous vous demandez probablement s’il est intéressant de mettre en œuvre la rémunération mobile dans votre cabinet. Nous avons rassemblé quelques possibilités existantes.

Application Bancontact et NFC

Entretemps, nous connaissons déjà tous le Bancontact, car dans les magasins nous payons nos achats “par carte” ou “avec Bancontact”. Pour la plupart des gens, c’est la même chose. L’application Bancontact fonctionne à la fois sur votre smartphone ou votre tablette et vous pouvez payer jusqu’à 500 euros par transaction. Pour effectuer le paiement, vous scannez le code QR du destinataire, puis le client saisit son code PIN et transfère l’argent immédiatement.

Avantage: Une vingtaine de banques sont déjà affiliées et certaines banques l’ont même intégrées dans leur propre application. Vous n’avez plus besoin d’un terminal de paiement, c’est donc un coût économisé.

Inconvénient: Plusieurs étapes sont nécessaires avant de pouvoir payer. Vous devez tout d’abord ouvrir l’application, entrer le montant, scanner le code QR, entrer votre code PIN, puis l’argent sera à ce moment la transféré. Dans un monde où tout doit aller vite, ces manipulations ne sont pas vraiment efficaces.

Payconiq

Payconiq est une initiative européenne de paiement mobile avec des bureaux situés à Amsterdam, à Bruxelles, à Hasselt et au Luxembourg. Payconiq a été conçu en 2014 au ING Innovation Centre d’Amsterdam. Entretemps, en Belgique, plus de 37 000 commerçants sont connectés. Vous pouvez facilement rembourser vos amis et votre famille grâce à l’application. Vous pouvez également effectuer un paiement dans les magasins affiliés, votre paiement sera instantanément envoyé sur l’ordinateur de l’entrepreneur.

Avantage: Ici aussi, vous n’avez pas besoin d’un terminal, c’est donc des frais que vous n’aurez plus.

Inconvénient: L’application demeure principalement destinée aux clients ING, CBC ou Belfius.

Android pay et Apple pay

Vu que les smartphones actuels possèdent une puce NFC, les systèmes d’exploitation veulent également introduire leur propre système de paiement. Le paiement Android, l’application de paiement de Google, est disponible depuis un certain temps dans notre pays. Pour Apple pay, nous devrons attendre encore un peu.
Les deux systèmes utilisent la technologie NFC, il vous suffit donc de tenir votre smartphone contre le terminal pour payer.

Avantage: Android Pay est déjà pris en charge par plusieurs banques dans notre pays.

Inconvénient: Vous payez toujours le coût d’un terminal et de la technologie NFC. Le coût d’une transaction peut être jusqu’à deux fois plus élevé que lors d’un paiement par carte.

Seqr

Cette application nous vient de Suède et se prononce «secure». Ils étaient les premiers à apporter la technologie NFC dans notre pays. Vous pouvez lier votre carte bancaire à l’application et ensuite payer via un code QR ou payer sans contact.

Avantage: Ce qui est remarquable est que l’application offre un avantage à ses clients en offrant 3% de réduction sur chaque transaction.

Inconvénient: Vous devez d’abord faire une demande de domiciliation à la banque afin de faire usage de cette application et vous permettre d’effectuer des paiements. Vous aurez également encore besoin d’un terminal. Si vous utilisez le code QR vous n’aurez pas ces frais, mais vous aurez à nouveau une étape supplémentaire au décompte.

En fin de compte, la Belgique travaille dur pour élargir le champs des possibilités de paiement, mais nous n’y sommes pas encore. Proposer des paiements mobiles reste actuellement très coûteux, mais nous garderons un œil sur les développements en cours chez KineQuick. Dès que cela en vaudra la peine pour nos clients de mettre la fonction dans notre programme, nous prévoirons également de l’intégrer.

Quelles sont vos expériences en la matière? Comment payez-vous actuellement? Est-ce que cela vous semble utile d’ajouter ce type de paiement au logiciel à l’avenir ?

N’hésitez pas à nous  laisser un message à ce sujet dans la section des commentaires.

 

Stay up to date

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *